Ulrich Ramé : "Il faut être représentatif du club"

5/05/2016
A J-2 de la venue de Lorient, Ulrich Ramé balise la fin de saison des Girondins de Bordeaux. Avec ses mots.
Ulrich, vous vous êtes maintenus en Ligue 1. Quel est l’objectif sur les trois derniers matches qu'il reste (Lorient, PSG, Caen) ?
 
L'objectif c'est de prendre un maximum de points. A l'intérieur de tout ça il y a le maintien, donc il faut continuer dans cette lignée.
 
Vous tablez sur 9 points ?
 
Il faut répondre présents sur les trois matches, et il y a deux matches à domicile (Lorient, puis le PSG le mercredi 11 mai).
 
Vous savez que ce sera compliqué de battre le PSG ?
 
C'est un match que l'on préparera à partir de dimanche. Aujourd'hui c'est Lorient.
 
Justement à propos de l'adversaire, que penses-tu de Lorient ? Par rapport au match contre Troyes ?
 
C'est une équipe qui est tournée vers l'offensif, qui joue au ballon aussi, comme Troyes. Nous, on doit continuer à développer un jeu offensif. C'est le foot que j'aime et ça correspond au foot girondin.
 
Est-ce que le fait de vous être maintenus va vous permettre de jouer plus libérés, comme face à Troyes ? Et au contraire du match contre l'OM ?
 
Tout à fait, il faut continuer notre progression qui s'est aussi à chaque fois adaptée à une situation. La situation d'aujourd'hui, sportivement, n'est plus la même que celle d'il y a un mois. Il y a aussi une façon de mettre les choses en place qui ne va pas se faire du jour au lendemain.
 
Est-ce que tu ne crains pas que la proximité du match contre le PSG avec celui de Lorient ne déconcentre tes joueurs ?
 
Je ne vois pas pour quelle raison. Il faut être représentatif du club, être digne du maillot, que ce soit sur le match de Lorient, ou sur celui de Paris. Et le match de Caen. Il n'y a pas de distinguo. Les compétiteurs doivent s'imprégner de cette journée là qui est très importante. La saison a été compliquée pour tous les acteurs du club. En interne comme en extérieur. Et il faut au moins se donner les moyens sur ces trois derniers matches de continuer à montrer des choses comme on a pu le faire à Troyes. Ça n'avait pas fonctionné contre Angers et ça m'était resté un peu en travers de la gorge, donc il faut aller dans ce sens là et de continuer, avec des améliorations bien sûr, notamment dans le domaine défensif, global, collectif et il faut montrer un autre état d'esprit.
 
Le retour de Nicolas Pallois est une bonne chose pour la défense?
 
Il y a 26 joueurs qui peuvent jouer ces trois derniers matches.
 
Tu as prévu de faire une rotation d'effectif pour les trois derniers matches ?
 
Il y a deux objectifs : il reste celui des points et celui de mettre tous les joueurs dans les meilleures dispositions pour que le club travaille sur l'avenir.
 
En priorité les joueurs qui seront là l'année prochaine ?
 
26 joueurs pour 3 matches.
 
D'un point de vue personnel, comment tu vis cette saison pour une première expérience, vu que l'objectif du maintien est acquis ?
 
J'ai pu déjà dire certaines choses par rapport au métier d'entraîneur, après mon cas personnel n'est pas une priorité, la priorité c'est celle du club, c'est d'avoir le maximum de points à la fin de saison et je me répète mais que les joueurs soient dans les meilleures dispositions pour que le club puisse préparer l'avenir.
 
Et ton approche des matches, par rapport à quant on est joueur, ton ressenti personnel ?
 
Ce sont deux choses complètement différentes. Ce n'est pas du tout la même façon d'aborder les choses, c'est clair. Quand on est joueur, on pense à soi.
 
Le fait d'avoir obtenu le maintien c'est une libération non ?
 
C'était ma seule mission.
 
Qui n'est pas opérationnel ?
 
Tout le monde est opérationnel, sauf Nico (Maurice-Belay) et Cédric (Carrasso), pour le reste tout le monde est opérationnel, même Robin Maulun.
 
Et Diego Contento ?
 
Il a la joie de vivre. Il vient d'être papa et il est partit parce qu'il y a eu des complications, mais il est papa pour la deuxième fois.
 
Au niveau des gardiens par exemple, tu vas choisir de faire une alternance dans les buts ?
 
L'optique est quand même de prendre des points donc il y a un turn-over qui peut être instauré sur l'ensemble de l'effectif. Tout le monde doit être concerné jusqu'au 14 mai à 23 heures.
 
 
Propos recueillis par Owen KERRIDGE, au Haillan

A lire également