Girondines : Nadal numéro une... dans la cage

8/03/2016
Charentaise de naissance, Alizée Nadal n'a connu que des clubs du Sud-Ouest de la France. Portrait de la numéro 1 des Girondines de Bordeaux.
 
Depuis le début de cette saison, les Girondines n'ont connu qu'une seule défaite : face au Mans le 13 septembre 2015 lors de la deuxième journée de Championnat. Malgré un effectif assez stable, trois joueuses ont gardé le but des Bordelaises lors des 14 premières journées de Championnat, Léa Saintout-Cluzet, Vanessa Pimantel et Alizée Nadal, donc. Cette dernière s'est vue titularisée lors de la 8ème journée de Championnat (Victoire 4-0 face à Issy, le 23 novembre dernier) et n'a plus jamais été sortie des cages par la suite. Elle a aussi été titulaire lors des trois matches de Coupe de France avec Bordeaux.
 
 
Baptême de feu
 
Née le 12 mai 1994, la Charentaise est restée dans la région d'Angoulême une bonne partie de son adolescence et a commencé sa formation dans le club de Soyaux dès ses 14-15 ans, en 2008-2009. D'année en année, elle monte les échelons de l'équipe C à l'équipe première en passant par les U19. En 2013, le 21 décembre, elle connaît sa première titularisation en Division 1. Face au PSG, la jeune gardienne, en manque d'expérience, encaisse 6 buts et son équipe n'en inscrit aucun. Elle ne joue que 3 matches de plus cette saison là. L'année suivante, elle n'est titularisée que 2 fois. La gardienne numéro un, Amandine Guérin est bien en place à ce poste et Alizée Nadal n'aura pas sa chance.
 
 
Des statistiques qui parlent d'elles-mêmes
 
Depuis son arrivée en terres girondines, Alizée Nadal totalise 10 matches, dont 4 clean sheets. Lors du dernier match des Girondines (contre l'équipe d'Yzeure qui s'est soldé par un 0-0), Nadal (notre photo @StephanieQuebre ) a rassuré sa défense, notamment sur les coups de pieds arrêtés. La jeune joueuse de 21 ans a maintenant l'expérience du haut niveau et la confiance du duo de coaches Anthony Vigneron et Théodore Genoux. Puissante sur ses sorties, bonne sur sa ligne, elle a de grandes qualités qui lui permettent de s'imposer à son poste, là où rien n'était encore décidé dans la hiérarchie en début de saison.  
 
Par Maxime QUINTANA
 
 
crédit photo : @StephanieQuebre
 
 
 
Les huit derniers matches après FCGB - Yzeure (dimanche 21/02, 0-0)
 
Lorient - FCGB, le 13 mars (15ème journée)
FCGB - Condé-Sur-Noireau, le 20 mars (16 ème journée)
Angers CBOS - FCGB , le 27 mars (17 ème journée)
FCGB - Issy-les-Moulineaux, le 03 avril, (18 ème journée)
Tremblay - FCGB, le 10 avril (19 ème journée)
Mérignac-Arlac - FCGB, le 24 avril (20 ème journée, à l'aller le match avait été inversé)
FCGB - Quimper, le 08 mai (21 ème journée)
Saint-Malo - FCGB, le 22 mai (22 ème journée)

 

A lire également