Alain Roche : "De bon augure pour Bordeaux"

28/08/2016
Consultant pour Canal +, Alain Roche a apprécié la performance des Girondins, face à Nantes (1-0). L’ancien défenseur bordelais (1985-1989 et 2000-2002) nous livre ici son analyse.
Alain, quelle analyse faites-vous de cette rencontre ?
 
Ce n’est jamais simple, quand vous perdez 4-1 à Toulouse, d’être dans les meilleures conditions, qui plus est quand vous jouez chez vous… Mais on a vu, notamment au cours du premier quart d’heure, une équipe bordelaise bien en place, qui ne prenait pas de risque ; ce qui est logique. Puis elle s’est mise en confiance sur quelques contres…
 
Des contres joués de façon très incisive…
 
Oui, ils ont été bien joués de la part des attaquants et c’est, là aussi, logiquement qu’ils ouvrent le score (but de Diego Rolan à la 31e minute de jeu)… Ils se sont procuré les meilleures occasions et ont produit de meilleures choses dans le jeu.
 
Justement, comment évaluez-vous cette force de frappe ?
 
On sent qu’il y a un vrai potentiel offensif, avec l’arrivée de Jérémy Ménez, l’entente avec Touré… Après, ce qui est important et qu’on voulait voir également aujourd’hui, c’était le comportement défensif. 
 
Avec une défense modifiée par la force des choses… Qu’en avez-vous pensé ?
 
Ça s’est plutôt bien passé, avec une association Toulalan-Sertic prometteuse, sachant que Sertic n’avait pas vu les terrains pendant quelques temps… Ils ont été performants dans le domaine aérien et pris l’ascendant sur Sigthorsson. On aurait pu avoir un peu d’inquiétude après la sortie sur blessure de Toulalan (47e), mais Guilbert, qui avait été en plein doute au cours des deux matches précédents, a été plutôt bon. 
 
Cela vous a donc plu ?
 
Il y a eu du rythme… avec certes beaucoup de maladresses, dues à la chaleur et au terrain catastrophique, puis au fait que les deux équipes n’étaient pas forcément dans une grande confiance ; mais le plus important, c’était que les Bordelais gagnent ! Et on a encore revu les mêmes maux côté nantais… Par conséquent, c’est de bon augure pour Bordeaux et un peu moins pour Nantes !
 
Un mot sur le retour de Cédric Carrasso ?
 
Ce n’est jamais simple de revenir après six mois d’arrêt, et quelques minutes en matches de préparation… Mais il a été performant. Très peu sollicité en première période, il a été déterminant plusieurs fois en seconde, au prix même d’un arrêt réflexe incroyable devant Bammou. Dans ces moments-là, on a besoin de joueurs d’expérience et il a confirmé. Et l’air de rien, il avait peut-être aussi la pression sur les épaules, mais il a regagné sa place ! Je ne vois donc pas comment on pourrait le re-sortir maintenant…
 
Propos recueillis par Laurent BRUN, au Matmut Atlantique.
 
 
 
 
 

Catégories: 

A lire également