TFC : Pascal Dupraz, l’homme de la situation ?

10/03/2016
Entraineur au tempérament colérique, réputé pour sa grande "gueule" au sein du foot français, Pascal Dupraz fait son grand retour sur un banc de L1 samedi, pour sauver un club en grand danger, le TFC.
 
 
Comment passer du petit écran et des plateaux tv parisiens à un derby brûlant en bord de Garonne, à vivre en grand format (avec nous) ? Demandez donc à Pascal Dupraz, appelé par le président Sadran à jouer le pompier de service pour éteindre l'incendie au Téfécé.
Après un passage en tant que consultant dans la célèbre émission J+1 diffusée sur la chaîne Canal +, revoilà donc Pascal Dupraz dans l’élite du football français. Et de retour samedi sur un banc de touche de Ligue 1. 
Le haut-savoyard a en effet remplacé début mars, Dominique Arribagé, démissionnaire après une énième défaite du club face à Rennes (1-2) lors de la 28ème journée.
Son arrivée dans la ville rose, n'a pas été de tout repos. Cinq jours après son malaise lors d'un entraînement, ce n'est que ce jeudi 10 mars, que Dupraz a repris un contact physique avec ses joueurs à J-2 seulement d'un derby brûlant, capital pour la survie du club connu pour son célèbre capitole. 
 
Un pied en Ligue 2
 
Habitué des pelouses de Ligue 1, Pascal Dupraz s’engage ici dans une course contre la montre avec le Toulouse Football Club. Une situation qu’il connaît bien puisqu’avec l’ETG, il est resté près de 3 ans au club sans jamais être en situation de confort. C’est à se demander si l’entraineur de 53 ans, idolâtré par la presse lors de ses nombreuses conférences de presses agitées, ne se livre pas dans la « gueule du loup » ?
Maintenir le TFC qui semble avoir déjà un pied en L2...en Ligue 1, la mission semble compromise mais pas impossible pour Dupraz qui vit pour déjouer les pronostics !
Mais à 9 points du premier non relégable Reims, qui affronte Monaco vendredi, et toujours à la recherche d’une victoire depuis la 20ème journée, le Téfécé (qui compte 23 points) semble tout proche de retrouver la Ligue 2, 13 ans après l’avoir quittée (saison 2002-2003). Pour les plus optimistes, tout reste possible, puisque, mathématiquement il reste 27 points à prendre.
Pour l’entraîneur haut-savoyard, qui a suivi OM - TFC (1-1) à la télé sur son lit d'hôpital, le défi est réalisable si Ben Yedder, Braithwaite and co réalisent un sans faute.
 
Par Tom LOUMAGNE avec Olivier SCHWOB
 
crédit photo : @jplusun

A lire également