Mathieu Debuchy : "Bordeaux ? ça c’est décidé en 30 minutes"

2/02/2016
Présenté au Haillan ce midi, Mathieu Debuchy raconte que tout s’est décidé lundi 1er février au matin. Il arrive à Bordeaux avec un objectif: l’Euro 2016.
 
Mathieu, comment s’est décidée votre arrivée à Bordeaux ?
 
Ça s’est fait très vite. Hier matin (lundi 1/02), je me suis levé, je ne pensais plus partir. Je suis allé voir une dernière fois le coach (Arsène Wenger), je lui ai soumis la proposition des Girondins. Honnêtement, je n’ai pas trop réfléchi. Et en 30 minutes ça s’est fait. Je n’ai pas hésité à rejoindre les Girondins. Je n’ai pas eu le temps de consulter Ludo Obraniak c’est allé trop vite (sourire).
 
Ce prêt Mathieu, c’est un pari ?
 
Oui, j’ai besoin de temps de jeu pour aller à l’Euro, c’est mon objectif prioritaire. Si j’étais resté à Arsenal, sans jouer, je ne pense pas que j’aurais fait partie du groupe. Je suis ici pour prendre du plaisir, jouer un maximum, aider les Girondins à atteindre leurs objectifs et faire cet Euro. 
 
Vous connaissez un peu Bordeaux ?
 
On connaît tous le passé des Girondins de Bordeaux. J’ai joué au LOSC, je sais comment ça se passe ici, même si je ne connais pas personnellement le président. Le stade ? J’ai joué une mi-temps en septembre avec la France contre la Serbie.
 
Quel regard portez-vous sur la Ligue 1 depuis que vous l’avez quittée ?
 
Depuis que je suis en Angleterre, je ne vais pas vous mentir, je n’ai pas trop suivi la Ligue 1. Je sais qu’il y a de grands joueurs qui sont arrivés dans le pays. Ça devient très serré dans le Championnat. A part le PSG qui est largement au-dessus, derrière il y a beaucoup de clubs qui peuvent jouer l’Europe.
 
Propos recueillis par Olivier SCHWOB, au Haillan

A lire également