Guillaume Vetter Mehdi Jean Tahrat, une amitié en Nord

18/09/2016
Juste avant Bordeaux-Angers, Guillaume Vetter est venu soutenir son ami Mehdi Tahrat qui débutait en Ligue 1 avec le SCO d'Angers.
L'amitié ne tient parfois qu'à un (coup de) fil. Un petit sms plus exactement. Qui permet de garder le lien et de partager un moment, de se rappeler les bons souvenirs.
Ceux vécus à Lille ou à Paris par exemple quand Guillaume Vetter et Mehdi Tahrat suivaient des voies parallèles.
L'un dans le business des biotechnologies, l'autre dans la banque et la finance, avec une idée bien précise en tête : celle de se servir de ce passage à Lille pour s'ouvrir d'autres horizons. "Mehdi est très méritant, un gros travailleur, il a réalisé un parcours atypique puisqu'en parallèle du foot à haut niveau il a brillamment réussi des études poussées dans les banques et assurances (licence)." admire Guillaume Vetter.
 
Des débuts réussis en Ligue 1 à Bordeaux
 
Septembre 2016, quelques années plus tard les deux amis ont eu le bonheur de se retrouver au Novotel Bordeaux Lac, à quelques heures seulement du grand baptême de Mehdi Tahrat en Ligue 1. Un moment toujours inoubliable. Dont Foot-Express.com a été le témoin privilégié.
Tout sourire, avant une dernière causerie d'avant match dont "il n'a surtout pas voulu se faire le film avant", Mehdi sort de l'ascenseur. "Son mètre 93 est toujours aussi imposant !" observe Guillaume.
Les retrouvailles sont sincères, les deux amis prennent la pause, un livre Foot Express entre les mains, comme le symbole d'une amitié qui dure maintenant depuis de longues saisons.
Il est bientôt l'heure de regagner sa chambre, Mehdi ne paraît pas trop anxieux. Son coach Stéphane Moulin ne lui a rien promis. Simplement le bonheur déjà de figurer dans le groupe pour ce déplacement en Gironde.
A 20 heures, tandis que Guillaume Vetter prend place en tribunes au Matmut Atlantique, Mehdi Jean Tahrat, lui, s'installe sur le banc, le numéro 26 et son nom floqué sur le maillot du SCO d'Angers. A 26 ans, une nouvelle histoire peut commencer.
 
Jurade à Saint Emilion pour Guillaume Vetter
 
84e minute, tandis qu'Angers mène toujours au score, Diego Rolan se fait expulser. Pour une faute grave sur Capelle. Le milieu angevin sort sur civière, le destin de Mehdi prend un nouveau virage. Son coach le fait entrer pour les dernières minutes.
Appliqué comme toujours, l'international algérien rend une copie propre comme celles qu'il rédigeait dans le milieu bancaire il n'y a pas si longtemps. Tout cela sous les yeux de son ami, Guillaume Vetter, passionné de ballons au pluriel.
Le lendemain, Mehdi est déjà rentré sur Angers, tandis que Guillaume Vetter, lui, profite de son séjour sur Bordeaux pour aller souffler dans un autre ballon. Du côté de Saint-Emilion, un autre cérémonial succède au baptême de Mehdi Tahrat, la Jurade qui symbolise le début des vendanges.
Samedi, à Bordeaux, Mehdi Tahrat n'a rien laissé au hasard dans son jeu. Sur ce terrain, les vendanges attendront.
 
 
Par Olivier SCHWOB 

A lire également