Cheick Diabaté lance (enfin) son année

4/01/2016
Auteur d'un doublé décisif en Coupe de France, le géant malien Cheick Diabaté, longtemps blessé en 2015, retrouve le sourire. Avant de partir?
Deux fois plus qu'en 2015. En un seul match, sur la pelouse de Fréjus dimanche (victoire des Girondins 3-2 en 32e de finale de Coupe de France), Cheick Diabaté a marqué plus de buts qu'en 2015. 
"Ces deux buts me font plaisir. Pour être bien, j'ai besoin d'être prêt physiquement, c'est important pour moi. Je reviens petit à petit." L'international malien revient de loin, de très loin même.
Handicapé par deux blessures en 2015 (une opération du genou droit en janvier 2015, puis une déchirure à la cuisse), le joueur formé aux Girondins a connu une année blanche : un seul but sur penalty inscrit face à Larnaca en Europa Ligue (tour préliminaire, le 30 juillet). Barré ensuite par l'éclosion d'Enzo Crivelli et "victime" du système de Sagnol à une seule pointe devant, Diabaté a été la risée d'une majorité de supporters girondins, au stade comme sur les réseaux sociaux.
 
56 buts en 137 matches avec les Girondins 
 
Si son bilan en Ligue 1 ne plaidait pas pour lui (7 matches, 0 but en 358 minutes), il est nécessaire de rappeler ici que, malgré son style de jeu atypique, Diabaté reste un buteur hors pair. En témoignent ses 56 buts en 137 matches avec les Girondins (dont 10 en 7 de Coupe de France). 
Des stats qu'Alain Giresse (son ITW ici), son sélectionneur en équipe nationale du Mali, a toujours défendues. "On dit beaucoup de choses sur Cheick Diabaté, notamment qu’il n’a pas un jeu esthétique, mais attendez : Cheick il marque ses buts chaque année, que ça soit en sélection ou en club avec Bordeaux. C’est au minimum une dizaine de buts et qu’est-ce que l’on demande à un buteur ? D’être efficace, pas forcément élégant. Donc, non je ne suis pas d’accord avec cette analyse que l’on fait de lui, pour moi Cheick est un joueur atypique, oui, mais un bon joueur."
Un bon joueur qui pourrait de nouveau manquer aux Girondins de Bordeaux très rapidement, puisqu'en fin de contrat en juin prochain, Diabaté est annoncé en Chine dès cet hiver.
 
Par Olivier SCHWOB
 
crédit photo : @StephanieQuebre
 

A lire également