Valentin Vada : "On veut rester à cette place"

10/04/2017
A tout juste 21 ans, Valentin Vada s'affirme déjà comme un joueur influent des Girondins de demain. Le jeune Argentin revient sur son doublé face à Metz et les ambitions de Bordeaux à Nantes.

Valentin, c’est ton premier doublé en Ligue 1…

Oui c’est la première fois ! J’espère que l’on va garder cette efficacité, que l’on va gagner encore plus de points. On sait qu’il y a des matchs difficiles qui arrivent, surtout le déplacement à Nantes, donc on va bien préparer cette semaine pour aller se battre et obtenir les 3 points là-bas.

Face à Metz,  tu t’es bien senti, tu avais à cœur de bien réussir après le match un peu moyen à Nice ?

Oui surtout après la passe décisive, parce que toute la semaine, je n’arrivais pas à bien dormir car c’était très dur. Le coach m’a donné une deuxième chance, j’ai bien su en profiter et à me rattraper du match à Nice que j’avais fait.

Il y a eu pas mal de ratés dans les penaltys, là ça en fait plusieurs que tu réussis, ça y est, est-ce qu’on a trouvé l’homme qu’il fallait pour les tirer ?

Non ça, je ne sais pas (rires). A ce moment du match, il n’y avait pas Diego, donc j’ai été désigné premier tireur. J’essaie de faire mon mieux, et je regarde toujours le gardien. Dès que je vois qu’il plonge, j’essaie de la mettre de l’autre côté et pour l’instant ça me réussit très bien ! J’espère que ça va continuer comme ça !

Cheick Diabaté vous a pris dans ses bras avant le match. C’est un joueur qui a compté pour toi ?

Cheick j’étais habitué à lui sauter sur les épaules quand il était là car c’était souvent qu’il marquait des buts et ça me rendait heureux. Aujourd’hui ça m’a fait plaisir d’avoir joué contre lui car c’est vraiment un bon mec, qui nous a beaucoup aidé nous les jeunes, quand il était là. Je lui souhaite une bonne fin de saison et beaucoup de buts pour l’avenir.

C’est intéressant pour toi d’améliorer les statistiques ?

 Oui c’est intéressant, car marquer des buts faire des passes décisives à titre personnel, ça compte beaucoup. Le plus important c’est l’équipe, c’est la fin du championnat. On espère rester à cette place (5e), et on va tout faire pour !

Tu commences à être important pour l’équipe …

C’est d’abord l’équipe, moi c’est  grâce à eux que j’arrive à marquer  car on fait un travail d’équipe, on est très bien collectivement …

 

Propos recueillis par Audrey EKLU, au Matmut Atlantique 

A lire également