Jean-Louis Triaud : " Kamano, c'est la bonne pioche"

19/02/2017
Le président des Girondins de Bordeaux, Jean-Louis Triaud, se réjouit de voir sa jeune attaque briller, et son équipe gagner.
Président, on a l'impression que ça se passe mieux pour Bordeaux. Est-ce qu'en disant ça, on s'enflamme un peu ?
 
Moi je ne le dis pas. Je suis toujours prudent. On est habitué à une équipe qui est souvent en dents de scie donc un coup ça va, l'autre coup, ça va moins bien. L'enthousiasme attendra la fin de saison.
 
La prudence est de mise donc..
 
Oui oui, il faut toujours avec ces garçons. Ce sont des jeunes joueurs qui alternent parfois le meilleur et le moins bon.
 
L'attaque Malcom - Laborde - Kamano est pétillante. C'est un peu le Bordeaux de demain..
 
On recrute souvent des jeunes joueurs car si on attend, que les joueurs arrivent à un niveau confirmé, ils ne sont plus pour nous. On n'a pas le budget suffisant. C'est pour ça qu'on prend des joueurs en devenir. Malcom, on avait des certitudes. Il est champion du Brésil et jouait beaucoup de matches. Kamano, son potentiel était connu. Il le montre un peu plus chaque jour. Heureusement qu'il y a des joueurs expérimentés comme Toulalan, qui est peut être le meilleur sur l'ensemble du match face à Guingamp (3-0).
 
Kamano, c'est vraiment la bonne pioche du mercato, non ?
 
Oui tout à fait, Kamano c'est la bonne pioche, mais c'est ce qu'on espérait. Un jeune a toujours besoin de confirmer. Il ne faut pas s'enflammer.
 
Vous jouez sans sponsor sur le maillot, le logo des Ultras ça marche plutôt bien, non ?
 
C'est un clin d'oeil à nos supporters. Après, s'il suffisait d'avoir le bon sponsor pour remporter les matches, on le mettrait à tous les matches mais je ne pense pas que c'est ce qu'il nous a fait gagner. C'était bien de rendre hommage à ce groupe qui est fidèle mais turbulent. Ils ne maitrisent pas l'usage des fumigènes mais quand on leur fait plaisir, il n'y a pas de fumigène (sourire)
 
 
Propos recueillis par Olivier SCHWOB au Matmut Atlantique 

A lire également