Jaroslav Plasil : "L'objectif c'est d'aller en finale"

12/01/2016
Buteur face à Lorient, Jaroslav Plasil apprécie le regain de forme des Girondins de Bordeaux et espère aller en finale de la Coupe de la Ligue.
 
Jaro, tu marques au meilleur moment mardi face à Lorient (2-0). Tu délivres l'équipe juste avant la mi-temps..
 
Délivrer, non. C'est vrai qu'on avait eu des occasions dans les dix premières minutes, on aurait pu mettre deux ou trois buts. C'est dommage qu'on ne le mette pas, parce ce que ça aurait pu nous mettre plus en confiance. Dans l'ensemble, on fait une bonne première mi-temps. Mon but est un peu chanceux, mais ça fait 1-0 pour nous et ça nous donne confiance.
 
Cette saison, tu marques des buts importants Jaro..
 
ça fait plaisir oui. Mais le plus important ce sont les victoires de l'équipe. Quand je peux marquer ou faire des passes décisives, je suis là pour ça.
 
Comment te sens-tu dans ton rôle de cadre au milieu de cette jeunesse qui monte ?
 
Je ne suis pas tout seul. Il y a d'autres joueurs qui ont de l'expérience comme Cédric (Carrasso) derrière qui nous tient la baraque ou Cédric Yambere qui a pris une autre dimension. On a encore des blessés qui vont revenir comme Lamine (Sané) Nico Pallois, Pablo... C'est bien pour nous.
 
On sent que Bordeaux va mieux depuis quelques matches...
 
Oui, on va un petit mieux, mais il ne faut pas s'enflammer. On a pas mal de matches à jouer, c'est déjà beaucoup mieux que de s'entraîner.
 
Vous êtes en demi-finales de la Coupe de la Ligue, l'objectif c'est la finale à Paris ?
 
L'objectif c'est toujours d'aller en finale, et de gagner le trophée. On va donner le maximum mais on ne va pas oublier le Championnat et la Coupe de France. 
 
Un dernier mot sur le Mercato. Henri Saivet vous a quittés, Lamine va peut être partir. C'étaient vos deux capitaines cette saison. Cela ne va pas perturber le groupe, l'équipe ?
 
Perturber je ne pense pas. C'est vrai qu'Henri avait un rôle important. Il a fait un très très bon début de Championnat. C'est pour cela que Newcastle l'a pris. 
 
Propos recueillis par Olivier SCHWOB 
 
 
 

A lire également