EXCLU ITW Malcom : "Ce n'est pas mon idole, mais j'admire beaucoup Zlatan Ibrahimovic"

11/05/2016
A 19 ans, Malcom représente l'avenir des Girondins, qu'il a rejoints cet hiver. Juste avant le choc face au PSG, le talentueux brésilien, qui espère faire les JO, s'est confié en exclusivité ici.
Avec 415 minutes de jeu au compteur, pour 10 matches de Ligue 1, Malcom est en train de montrer ses qualités sous le maillot des Girondins de Bordeaux. A son rythme. Samedi, il a marqué son premier but en Ligue 1 face à Lorient. Foot-Express.com y était.
 
 
Malcom, ça y est, tu as marqué ton premier but en Ligue 1, on imagine ta joie...
 
Oui, ça fait toujours du bien évidemment de marquer. Je me sens de mieux en mieux. L'autre match déjà (face à Troyes), j'avais réussi une passe décisive pour Cheick Diabaté qui avait marqué. ça me donne beaucoup de confiance avant le match face au PSG.
 
Justement, que peux-tu nous dire que le Paris-Saint-Germain, un autre club où il y a beaucoup de joueurs brésiliens de talent ?
 
Thiago Silva, David Luiz, Lucas Moura, Maxwell, Marquinhos, ce sont des joueurs très spectaculaires qui en plus ont tous porté le maillot de la Seleçao ou le portent encore. J'ai hâte de joueur contre eux, devant mes amis, devant ma famille et de pouvoir échanger un maillot avec eux, après le match.
 
Dans cet effectif de stars au PSG, quel est ton joueur préféré ? Ibra ?
 
Non, tous les joueurs sont exceptionnels au PSG. Je n'ai pas de préférence sur un joueur ou un autre. Ce n'est pas mon idole, mais c'est que j'admire vraiment beaucoup Zlatan Ibrahimovic. Pour tous les buts qu'il met, sa carrière et son professionnalisme. 
 
Penses-tu que mercredi soir, Bordeaux, ta nouvelle équipe, peut renverser le PSG, le champion de France ?
 
Bien sur que oui ! Si on met tout ce qu'il faut, que l'on joue libérés et sur nos qualités, nous pouvons battre le PSG, oui. 
 
C'est le dernier match de la saison à domicile au Matmut, tu rêves de marquer face au PSG ?
 
Ah oui, si je pouvais marquer devant mes amis, ma famille, ce serait super ! Mais mon rêve c'était de venir joueur en Europe, de jouer des matches contre Paris. Maintenant si je marque un but contre le PSG, ce sera une grande joie pour moi, surtout si ça aide Bordeaux à gagner !
 
Un dernier mot sur Dunga et la sélection pour les Olympiades (Jeux Olympiques). Tu as des nouvelles ?
 
Je suis tranquille avec ça. Je sais qu'il me suit. Je dois faire du bon travail ici avec les Girondins de Bordeaux. S'il m'appelle, je serai très heureux. J'ai envie d'aider mon pays, le Brésil à gagner la médaille. 
 
 
Propos recueillis par Olivier SCHWOB 
 

A lire également