EXCLU ITW Charles Camporro : "Les Girondins m'appellent, oui"

3/02/2016
Peu bavard, rare dans les médias depuis qu'il s'est installé au Brésil, Charles Camporro, ex-directeur sportif des Girondins, a accepté de se confier à Foot-Express.com. Pour évoquer le Mercato.
Charles, avez-vous eu une influence sur le recrutement des deux joueurs sud-américains, Mauro Arambarri et Malcom ?
 
Concernant Mauro Arambarri, non je n'ai pas eu de rôle en revanche pour Malcom oui. Les Girondins, comme pour les transferts de Mariano et Pablo m'appellent pour une situation à décanter et à examiner. Le travail est fait par la cellule de recrutement mais elle s'appuie sur moi car je vois tous les matches du championnat brésilien. Ensuite, la décision est prise par l'entraîneur. J'ai toujours été sollicité pour connaitre la véritable situation des joueurs du championnat brésilien.
 
Un flou persiste autour du transfert de Malcom. Les Girondins de Bordeaux ont-ils acheté 100% des droits pour ce jeune joueur ? 
 
Je peux vous donner une situation globale qui peut également concerner d'autres joueurs. La FIFA a mis des règles très strictes en place. Les Girondins achètent 100% des droits des joueurs point à la ligne. Malcom est un joueur qui a une valeur, une côte définie. Pour que la situation économique soit favorable à tout le monde, il peut y avoir un  partenariat fait avec les Corinthians visant à verser une possible somme au club brésilien pour une éventuelle revente.
 
Qu'en est-il du dossier Marlon, défenseur pisté pour compenser le prochain départ de Lamine Sané ?
 
C'est le même contexte que pour Malcom. Je suis au Brésil depuis 10 ans. Je travaille comme consultant on va dire, mais pas que pour Bordeaux mais également pour d'autres pays et régions du monde. Marlon est un joueur pisté par le club depuis 1 an et demi ; mais le Serbe Jovanovic l'est aussi. Je pense que Marlon pourrait potentiellement entrer dans la stratégie du club mais ce n'est pas le seul joueur dans ce cas.
 
Quel est votre véritable rôle dans la détection des joueurs du Championnat brésilien ?
 
Je suis un intermédiaire entre les joueurs que j'observe et la cellule de recrutement. En revanche, les négociations appartiennent  à Bordeaux. Il y a deux phases. La première est technique. Elle consiste à regarder les matches et établir une liste des joueurs intéressants. Après il y a la visite de la cellule de recrutement qui connait le profil recherché. Je les oriente en fonction de leurs choix. La deuxième phase est quand le joueur intéresse un club. Il faut donc regarder sa situation économique. L'intérêt pour eux, est que je peux enquêter sur ces joueurs sachant que je me trouve sur place pour obtenir la vérité.
 
Propos recueillis par Hugo Juste et Maxime Quintana

A lire également