Claire Lavogez : "Je suis de tout coeur avec Bordeaux"

7/05/2017
Buteuse face aux Girondines de Bordeaux, Claire Lavogez pose son regard sur l'équipe bordelaise et la fin de saison excitante à vivre avec l'OL. Rencontre.
Claire, tu as délivré l'OL dans un match compliqué mercredi face à Bordeaux, sur coup franc direct. Un exercice qui t'a souri finalement...
 
Oui j’ai eu deux trois coup-francs dans le match qui n’ont pas terminé très loin du cadre mais malheureusement, ça n’a pas fonctionné. Dans le dernier quart d’heure ça a marché et j’ai pu marquer le seul but du match. Quand on a un peu moins de temps de jeu que les autres, ça fait forcément toujours plaisir de montrer sa force mentale dans ces moments là.
 
Est-ce que vous avez été surprise du niveau de Bordeaux ? Elles sont dernières du classement mais on a le sentiment malgré tout qu’elles sont au niveau sur toute la saison…
 
Sincèrement en cette fin de match, je leur tire mon chapeau parce que c’est vraiment une très bonne équipe avec de très bonnes individualités. C’est malheureux de le voir Bordeaux à cet endroit là du classement car c’est vraiment une bonne équipe. Quand on voit leurs résultats, elles perdent sur de courtes défaites. C’est dommage, car malheureusement j’ai bien peur pour elles que la descente soit actée mais elles ont vraiment de très bonnes joueuses et j’espère qu’elles vont réussir à se maintenir, en tout cas je suis de tout cœur avec elles !
 
Le prochain rendez-vous est contre Soyaux. Si vous les battez, vous êtes normalement championnes. C’est excitant de jouer tous les deux-trois jours, sachant que vous allez ensuite rencontrer Paris deux fois d’affilée, en Coupe et Championnat ?
 
Oui c’est vrai que c’est bien ! Là c’est une équipe un peu remaniée dans le sens où l'on a un peu moins de temps de jeu que les autres. Moi je suis une jeune joueuse qui est un peu en recherche de temps de jeu !  On s’entraîne toute la semaine et c’est vrai que c’est compliqué d’arriver ici et de jouer des matchs un peu serrés comme mercredi face à Bordeaux. On se rend compte que le manque de rythme se voit aussi. C’est dans ces moments là, au mental que l’on réussit à marquer donc c’est bien pour l’équipe. 
 
Le groupe s’élargit avec en tête cette finale de Ligue des Champions à Cardiff aussi !
 
Oui on essaye de se sentir concernées, ce qui est un peu plus compliqué. On est de tout cœur avec elles, on s’entraine toute la semaine avec le groupe donc forcément on a envie qu’elles réussissent. Et si nous, on peut rajouter notre pierre à l’édifice en rentrant en jeu c’est bien pour l’équipe. On est là et on se serre les coudes pour aller à Cardiff et battre le PSG ! 
 
 
Propos recueillis par Olivier SCHWOB, à LIbourne 

A lire également