Cédric Carrasso : "On ne sait jamais ce qui se passe avec le mercato"

7/01/2016
Gardien du temple, sage du vestiaire, Cédric Carrasso pose ici son regard sur les rumeurs qui agitent le vestiaire girondin et nourrissent la chronique mercato.
 
Cédric, que peut-on souhaiter aux Girondins cette année ?
 
Une bonne année 2016 tout simplement. Il va falloir faire une grosse partie de saison. Il y a des objectifs à atteindre, des choses à faire. Il va falloir dépenser beaucoup d’énergie pour y arriver.
 
Janvier, c’est un mois excitant et rythmé par beaucoup de matches…
 
Oui, on a une série de matches importants, avec les deux coupes nationales. Dans notre cas, il n’y a pas de priorités. Le Championnat, c’est le moteur de l’année, avec une nécessité celle de prendre des points, car on en besoin. Ensuite il y a les bonus Coupe. On sait que si on fait quelque chose de bien contre Lorient, on se qualifiera pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue et on se rapprochera de l’objectif.
 
Il y a beaucoup de rumeurs concernant des possibles départs au sein du groupe, comment le vis-tu ?
 
On entend beaucoup de choses, on sait comment est le mercato. J’espère juste que les joueurs concernés ne seront pas perturbés et que tout le monde aura la tête aux Girondins. Pour l’heure, je vois que le groupe est concentré et que ça bosse. 
 
Est-ce que tu redoutes le départ des meilleurs éléments ?
 
Moi, je me suis toujours adapté à ce qui se passait. Je fais confiance au club. Arès chacun son histoire. Peu importe si il y en a qui doivent partir ou pas, le club continue, les matches s’enchaînent. Mais c’est vrai que l’on ne sait jamais ce qui se passe avec ce mercato hivernal. A Bordeaux, on a déjà été touché par ces mouvements sur les dernières années. On verra bien. 
 
Propos recueillis par Olivier SCHWOB
 

A lire également