Jérôme Dauba : "ça laisse des regrets"

4/05/2017
Face à Lyon, les Girondines de Jérôme Dauba n'ont pas démérité mais ont encore perdu sur le fil.. Rageant comme toute la saison finalement.
 
Jérôme, face à Lyon, vous aviez innové avec un système qui se pratique peut-être peu chez les filles et plus chez les hommes, notamment à Chelsea, ou même à un autre niveau… Le coup était presque parfait ?
 
Oui…Presque. Comme depuis le début de la saison. A chaque fois, qu’on tente des coups ça ne passe pas loin !  Mais c’était bien, je félicite quand même les joueuses qui ont très très bien respecté le plan de jeu. On avait bien bossé tactiquement, donc oui le coup était presque parfait. Après il aurait peut être fallu un peu plus accompagner notre attaque. On a réussi à toucher Emelyne Laurent (ITW ici) mais après, ça demande une telle débauche d’énergie sur un terrain qui est immense que ce n’était pas toujours évident.
 
Avec la blessure d'Elisa Launay, vous avez lancé Alizée Nadal en plein match. Ce n'est pas évident...
 
Oui effectivement, ça reste très compliqué pour Alizée de rentrer en cours de match. Lyon mettait la pression, c’était vraiment pas un cadeau ! Elle a fait ce qu’elle a pu, on ne peut pas lui en vouloir, elles auraient très bien pu marquer avant. Les gardiennes et l’ensemble de l’équipe ont fait une prestation de haute volée.
 
Quand on perd comme cela contre la meilleure équipe européenne voire du monde, il y a encore plus de regrets sur l’ensemble de la saison finalement ?
 
Effectivement. Après comme je l’expliquais, c’est difficile d’avoir cette constance à ce niveau là toute une saison quand on découvre la D1. C’est constamment énormément d’efforts, de débauche d’énergie, énormément de concentration. Elles découvrent le championnat et c’est vrai que c’est difficile de réitérer toutes les semaines une telle débauche d’énergie et forcément ça laisse des regrets car on en est capables. Ça s’est vu contre Montpellier, contre Juvisy, ça s’est encore vu là. Depuis le mois de Novembre contre Paris, nous n’avons pas concédé de grosses défaites, ça ne passe pas loin. Après peut-être qu’en rejouant des matchs comme ça très prochainement ça va basculer en notre faveur ! 
 
Ce match devrait forcément vous servir pour Marseille ou pour Juvisy ?
 
Pour les deux, voire même pour Paris aussi ! Si on est capable de tenir la dragée haute à Lyon…
 
 
Propos recueillis par Olivier SCHWOB, à Libourne

A lire également