Lukaku, ça presse

1/07/2016
Malgré ses deux buts inscrits dans cet Euro 2016 contre l’Irlande, Romelu Lukaku est toujours en quête d’efficacité devant le but sous le maillot des Diables Rouges. Et quelques médias s'interrogent.
 
 
Romelu Lukaku a beau ne pas avoir marqué dans 3 matches sur les 4 disputés pour le moment par la Belgique depuis le début de l’Euro, il n’en reste pas moins titulaire indiscutable pour Marc Wilmots. « Si vous devez jouer contre lui, vous n’allez pas rigoler. Il bouge, il est présent, il remet. S’il a une occasion il peut la mettre. Il est disponible pour l’équipe. Sur tous les dégagements de Thibaut (Courtois) il touche tous les ballons. Avant, ce n’était pas le cas. » Il est vrai que face à la Hongrie, Romelu a excellé dans ce domaine toute la durée de son match (76 minutes de temps de jeu, remplacé par Michy Batshayi). Il avait tout le temps deux-trois adversaires sur lui et les a fatigués, ce qui a permis à Michy et Carrasco d’avoir plus de facilités. Dans le jeu avec Hazard et de Bruyne, il a également été précieux en donnant trois occasions à ce dernier. Pour le journaliste flamand Rudy Nuyens « il n’y a aucune raison de le changer. Comme contre la Hongrie, Batshuayi peut entrer comme un très bon remplaçant. Mais il faut garder Lukaku. Je suis sûr qu’il va marquer des buts. »
 
Quand Jordan parle de Romelu
 
Plus sceptique sur son niveau de jeu, notre confrère Olivier Schwob a recueilli les propos du petit frère de Romelu, Jordan Lukaku. Suite à la suspension de Vermaelen et le forfait sur blessure de Vertonghen, le jeune défenseur pourrait débuter sur le côté gauche de la défense belge. Les deux frères joueraient alors ensemble pour la première fois dans cet Euro 2016. Voici ce que Jordan déclare au sujet de son frère, assurément son meilleur...défenseur : « Romelu c'est un buteur. C'est un joueur puissant, très rapide malgré ses 1m94 et ses 100 kilos. Cette année, il a aussi appris à jouer dos au but. Il a énormément progressé dans ce domaine. Il essaye d'appliquer tout ça dans cette équipe et de composer avec les joueurs qu'il a autour de lui, et qui n'aiment pas trop la profondeur ». Ces propos rejoignent ceux de son sélectionneur, insistant sur l’impact physique de l’attaquant d’Everton. Et si Lukaku sortait du onze de départ ? Qui pour le remplacer entre Benteke, Batshuayi ou encore même Origi ? Alors que Benteke a un profil semblable à Lukaku, il semblerait que Batshuayi qui est devenu cette semaine un nouvel attaquant des Blues de Chelsea ait une longueur d’avance sur Benteke. Mais si Lukaku tient bien sa place face au Pays de Galles en quart et que la Belgique passe, il est probable qu'il restera dans le carré des titulaires.
 
 
Par Anthony RICARTE avec Olivier SCHWOB, au Haillan 

A lire également