Irrésistibles Gallois

5/07/2016
Pour leur première participation à l'Euro, les Gallois sont en demi-finale avec l'envie d'aller au bout. Dans la foulée d'un extra Bale.
 
Les Diables Rouges mis en boîte en quart de finale, place au Portugal à Lyon-Décines ! Dans les livres et dessins animés, on connaît tous les irréductibles Gaulois, place désormais aux irrésistibles Gallois! Ces Dragons, tout feu tout flamme, qui ont pris leur envol en sortant la Belgique, numéro 2 au classement FIFA, l'un des favoris de cet Euro, et se mettent à rêver d'une finale au Stade de France face à la France ou l'Allemagne. Evidemment, ce serait énorme pour cette terre de rugby avant tout. 
 
Le match parfait
 
Avec l'envie, la combativité et la détermination dont ils ont fait preuve jusque là, impossible de ne pas être sous le charme de ces guerriers au grand cœur. Après un magnifique parcours pour atteindre les quarts de finale, on s'attendait à un clap de fin face à la Belgique avec, dans le générique, des remerciements aux joueurs mais aussi à leurs magnifiques supporters présents tout au long de la compétition. C'est ce que tout le monde avait envisagé surtout lorsque Nainggolan avait ouvert la marque d'une frappe lumineuse. On s'attendait dès lors à ce que la Belgique déroule. Et bien non ! Sous l'impulsion de leur capitaine Ashley Williams, les Gallois ont renversé le match dans la foulée d'un Robson-Kanu en feu qui fit passer l'intégralité de la défense belge pour des plots d'entraînement. Une tête de l'avant centre de Burnley Sam Vokes à la 86ème et c'est toute l'armada rouge qui explosait ! Le Pays de Galles qu'on voyait difficilement sortir des poules était en demi-finale ! Sensa-tionnel !
 
Bale VS Ronaldo
 
Dans cette demi-finale Pays de Galles-Portugal, un autre match se dessine à Décines. En filigrane, un duel de coéquipiers stars, Bale face à Ronaldo. Le triple ballon d'or du Réal Madrid face à un de ses premiers lieutenants. Et dans ce match l'avantage n'est pas forcément au plus expérimenté. Le Portugal n'a pour l'instant pas gagné un seul match à l'issue du temps réglementaire dans la compétition et son capitaine Ronaldo peine à maintenir son équipe à flots. De l'autre côté, Bale mène la barque galloise sans jamais défaillir. Meilleur buteur de son équipe avec 3 réalisations, il n'a pas scoré en quarts mais a fait preuve d'une énergie et d'un comportement exemplaire. Avec moins de talent individuel sur le terrain et l'absence de 2 cadres pour la demi-finale, Davies et Ramsey (suspendus), il est certain que les Gallois devront encore montrer qu'ils ont un grand cœur et une détermination sans faille pour aller chercher une place en finale pour eux, leur coach et en l'honneur de leur ex sélectionneur Gary Speed. Bale au centre, tout semble possible.
 
 
Par Charles GIAMBIASI avec Olivier SCHWOB 

A lire également