Willy Sagnol : "Beaucoup trop d’erreurs défensives"

4/10/2015
Marqué par la défaite de son équipe à Lorient (3-2), Willy Sagnol ne cherche pas d’excuses et charge ses joueurs défensifs.
 
Willy, quelle analyse faîtes-vous de cette rechute…
 
On fait beaucoup trop d’erreurs défensives pour prétendre à quoi que ce soit. Quand vous n’attaquez pas les porteurs du ballon, comme à Nice, vous vous exposez à des désillusions. Ce soir, il y a deux grossières erreurs de notre part et une de l’arbitre. Apparemment, on nous a dit qu’on était des menteurs.
 
Comment expliquez-vous ce relâchement collectif ? 
 
Par rapport au déplacement de jeudi, on avait décidé de faire souffler des joueurs pour bénéficier de leur sang frais, mais ça n’a pas marché. C’est trop tôt pour faire un parallèle entre le math d’aujourd’hui et celui de Nice, mais dans la pauvreté technique de la deuxième mi temps, ça y ressemble. 
 
On a vu des défenseurs en grande difficulté ce soir. Vous prenez beaucoup de buts ces derniers temps.
 
Oui on prend trop de buts, ça c’est sur. Il y a des choses à corriger rapidement (…) Quand on est défenseur, on doit se dire que l’on est d’abord défenseur. 
 
Quelle analyse faîtes-vous de la prestation de Pablo ?
 
Pablo, c’est un joueur qui vient d’arriver. On ne va pas stigmatiser ses erreurs, car il nous a aussi fait du bien. Ce soir, il s’agit surtout d’une défaillance collective.
 
Le point positif c’est peut être l’audace d’Adam Ounas qui marque son premier but en Ligue 1..
 
Il n’y a aucun point positif ce soir. Je suis content pour lui, il marque son premier but. La seule chose qui compte c’est qu’on a dix points. Il va y avoir une urgence de points après la trêve. Peut être qu’aujourd’hui on voit les limites que l’on peut avoir. Il y a beaucoup de joueurs cadres qui sont partis et n’ont pas été remplacés, on a des joueurs qui sont sur le flanc et beaucoup de joueurs inexpérimentés. Il va falloir que l’apprentissage se fasse rapidement.
 
Propos recueillis par Olivier SCHWOB, envoyé spécial à Lorient
 

A lire également