Valentin Vada : "Je veux enchaîner les matches"

17/12/2015
Valentin Vada, le jeune milieu de terrain d'origine argentine, espère vivre son premier Bordeaux-Marseille et gagner un titre avec les Girondins le plus tôt possible.
 
Valentin, tu enchaînes les matches avec l'équipe une, comment te sens-tu ?
 
Je me sens de mieux en mieux. Je suis très content de la confiance que le coach m'accorde. Je ne suis pas encore à mon meilleur niveau, mais je vais continuer, je ne vais rien lâcher. ça va venir petit à petit.
 
Cela fait longtemps que l'on parle de toi, de ton potentiel aux Girondins. Comment as-tu géré cette période d'attente ?
 
Je suis passé par des moments très difficiles au club. Je suis arrivé tout petit, je ne pouvais pas jouer. ça a duré plusieurs mois. J'avais baissé de niveau. Là, ça va mieux, je retrouve la forme, ça me fait du bien de savoir que je peux moi aussi aider l'équipe. C'est ça le plus important.
 
 
Tu as une grande complicité avec Diego Rolan, qui t'a toujours encouragé depuis qu'il est arrivé au club...
 
Oui, c'est vrai. On s'entend très bien avec Diego, on est tout le temps ensemble. Dans l'équipe, d'autres joueurs m'encouragent aussi comme Jaro (Plasil), Henri (Saivet), Lamine (Sané), "Carrasse" ils me parlent beaucoup, ils me donnent beaucoup de conseils. Je les remercie, parce que quand tu arrives en équipe pro, ce n'est jamais facile. 
 
C'est quoi ton objectif personnel, toi qui es déjà sous contrat pro ?
 
Mon but c'est de rester dans le groupe pour vivre Bordeaux - Marseille, bien sûr, mais le reste de la saison aussi. Quand je suis arrivé aux Girondins, j'ai toujours rêvé de disputer ce genre de choc. Je veux enchaîner les matches avec Bordeaux et pourquoi pas, espérer gagner un titre dès cette saison.
 
Avec tes copains de la CFA qui, peu à peu, intègrent l'équipe première et donnent un nouveau souffle, un vent de fraîcheur à l'équipe. C'est aussi ton avis ?
 
Oui, nous on essaie de faire notre mieux pour l'équipe, on donne tout pour le club. Le coach nous fait confiance, on le remercie et on espère que ça va continuer comme ça.
 
 
Propos recueillis par Olivier SCHWOB 
 

A lire également