Giannelli Imbula : "On est déçus pour les lofteurs mais on ne peut rien y faire"

26/08/2014
Joueur de l'OM le plus régulier depuis le début de saison, Giannelli Imbula, 21 ans, aimerait prochainement jouer un rôle encore plus offensif dans le onze marseillais.

 

L'air de la Bretagne, ça fait du bien quand on y revient, Giannelli...
 
 
Oui ça fait toujours plaisir de revenir, de revoir des gens, des têtes connues. J'ai passé 4 années à Guingamp. Et ça fait aussi plaisir de revenir et de gagner.
 
 
On te sent très en jambes au milieu de terrain, c'est aussi ton ressenti ?
 
Oui, je me sens bien, j'essaie de faire ce que l'on me demande avec sérieux et application.
 
 
Justement quelles sont les consignes du nouveau coach Marcelo Bielsa à ton égard ?
 
 
Le coach me fait confiance, il me demande de jouer devant la défense, et de faire le lien entre les défenseurs et les attaquants. De ressortir les ballons proprement. Un rôle de piston qui me va, même si j'aimerais à l'avenir évoluer dans une position plus offensive.
 
 
Comment le groupe vit-il le changement de staff, la méthode Bielsa ?
 
 
On s'adapte, on travaille, on écoute. Il y a Franck Passi qui assure des relais auprès des joueurs pour traduire les consignes en français car le coach parle en espagnol. 
 
 
Quel regard portes-tu sur la situation des joueurs cadres l'an passé et écartés aujourd'hui, les lofteurs (Cheyrou, Fanni notamment) ?
 
 
On est déçus pour eux, on est gênés mais on ne peut rien y faire. Ce sont les choix du staff, de la direction, du club. Ce n'est pas du domaine des joueurs.
 
 
 
Propos recueillis par Olivier SCHWOB 
 
 
 
 
 
 

A lire également