Aristide Bancé : "On est une famille"

28/01/2017
Buteur lors de la victoire contre la Tunisie (2-0) en quart de finale, Aristide Bancé souligne l'état d'esprit des Etalons.

Quelle était l'ambiance dans le vestiaire après le match ?

Tout le monde était content mais il faut rester calme, on n'est pas champion. Aujourd'hui, on a gagné mais le plus dur, ce sera la demi-finale. Il faut bien se reposer pour préparer ce match.

Sur ton but, en tirant le coup-franc, est-ce que tu sens que tu vas marquer ?

Oui, je le sens et mes partenaires aussi. C'est l'une de mes qualités. Je ne me pose pas de question, je prends bien le ballon et il va au fond des filets. C'est bon pour l'équipe.

Le coach, Paulo Duarte, te considère comme un joker, mais il sent aussi que tu peux beaucoup apporter à l'équipe.

C'est un entraîneur qui me donne beaucoup de confiance car je ne joue pas beaucoup. Personnellement dans la vie, je reste toujours positif. Il y a onze joueurs qui commencent et les autres sont sur le banc. Les remplaçants doivent soutenir les titulaires. On est une famille. Tout le monde peut faire la différence à tout moment.

On a senti les Etalons puissants. Vous êtes une équipe puissante ?

On n'est pas une équipe puissante mais une famille. Il y a une solidarité dans ce groupe et c'est ça qui envoie la puissance.

Propos recueillis par Olivier SCHWOB, envoyé spécial à Libreville

Crédit photo : Olivier Ebanga

A lire également