André-Pierre Gignac : "Une saison décevante"

19/05/2014
Meilleur buteur de l'OM, André-Pierre Gignac revient sur la saison de l'OM, le départ d'Anigo et l'arrivée de Bielsa.

 

André-Pierre Gignac, Marseille a fait le boulot face à Guingamp (1-0) samedi, mais ça n'a pas suffi...
 
 
Oui, on a fait le boulot. Après le match à Bordeaux, on savait que c'était Lyon qui avait les cartes en mains et non l'Olympique de Marseille, et c'est dommage. Je pense que si on avait su garder le score à Bordeaux, on aurait grappiller cette 5e place. On n'a pas de regrets sur ces 8 derniers matches où l'on n'a pas perdu, on a fait les matches qu'il fallait excepté le fait de ne pas avoir sur garder notre cage inviolée, dommage. Dans l'ensemble c'est une saison mitigée.
 
Vous êtes déçu de l'issue de cette saison..
 
 
Forcément, on pensait que Nice allait nous aider mais ça n'a pas été le cas. Bravo à Lyon. Mais nous, on ne peut s'en prendre qu'à nous-mêmes car on a fait une saison décevante.
 
Avez-vous des regrets sur certains matches cette saison ?
 
Oui, Lille à domicile où l'on fait match nul. A Bordeaux récemment car je pense qu'en gagnant là-bas on aurait été remontés comme des pendules et on aurait battu Guingamp. C'était pas écrit mais c'était fort probable.
 
L'an prochain ça va être une saison sans Coupe d'Europe, ça va être dur non ?
 
Oui, ça fait quatre ans que je suis arrivé, ça fait quatre ans que je fais la Coupe d'Europe, donc forcément ça va pas être terrible pour nos supporters. Il va falloir qu'ils aient trois compétitions seulement avec la Coupe de France, le Coupe de la Ligue et le Championnat. Mais on va tout faire pour leur amener une place européenne l'année prochaine.
 
Tu es prêt pour la reprise avec Bielsa le 16 juin ?
 
Je suis prêt, je suis là. J'ai encore un an de contrat donc je suis prêt oui.
 
 
Tu as marqué 16 buts dans cette saison mitigée. Personnellement comment juges-tu ta saison ?
 
J'ai mis 16 buts, c'est pas mal. Si on enlève les penalties chez les autres, ça fait de moi le meilleur buteur français derrière le géant suédois, donc c'est plutôt bien (rires).
 
 
Un mot sur le départ de José Anigo qui t'a toujours soutenu..
 
C'est une page qui se tourne mais José ne nous quitte pas puisqu'il reste dans le club, à un autre poste. C'est impossible pour lui de quitter l'OM, il a ça dans la peau, ce club, c'est sa vie.
 
 
 
Propos recueillis par Olivier SCHWOB, à Marseille
 

A lire également