France – Roumanie depuis le Central Pub de Bordeaux

10/06/2016
Richard, serveur dans cette brasserie pub située quai des Queyries à Bordeaux nous avait prédit un 3-1 avant le début de la rencontre. Finalement il a presque visé juste avec un score final de 2-1.
Quai des Queyries, à quelques mètres de Stalingrad. Alors que la partie restaurant/bar fait le plein à l’intérieur, le temps capricieux laisse penser que les supporters ne seront pas au rendez-vous sur la terrasse spécialement aménagée par l’établissement pour toute la durée de l’Euro 2016. Mais le temps, devenu moins nuageux en début de soirée permet au Pub Central de faire le plein et de réunir près d’une cinquantaine de personnes sur SA Fan Zone, qui longe l’avenue de l’entrée du cinéma Mégarama dans le quartier de Bordeaux-Bastide.
 
Premiers frissons, premiers cris… puis le néant
 
L’arrêt (déjà) décisif de Lloris sur sa ligne à la 4e minute sur une reprise du pied de Stancu sur corner déclenche quelques frissons chez les supporters présents. A la 14e, un coup de tête d’Antoine Griezmann heurte le poteau gauche du gardien Roumain et crée une explosion de joie parfumée de bière sur la terrasse du pub Bordelais. Ces deux premières actions sont bien les seules à animer une première mi-temps stérile. Interrogé à la mi-temps, Didier, amateur de football depuis plus de 40 ans, venu dîner à l’occasion avec son épouse Françoise nous confie être « déçu du jeu proposé par les Bleus. J’en attends beaucoup plus de cette Equipe de France ».
 
 
 Le soulagement, la déception puis la délivrance
 
Une occasion Roumaine par Staciu, une Française par Giroud, mais toujours pas de buts après 53 minutes de jeu. Un supporter Gallois donne de la voix, quelque peu éméché par ses nombreuses pintes englouties. Toujours dans un esprit bon enfant, les supporters d’Outre-Manche investissent la terrasse du Central Pub. Puis à la 57e, Olivier Giroud de la tête inscrit le premier but de cet Euro 2016, applaudis par les supporters Gallois, soulageant ceux de l’Equipe de France. Mais moins de 10 minutes plus tard, Stancu, l’homme fort côté Roumain douche les espoirs Français sur pénalty. A 1-1 et avec la sortie de Griezmann, la donne change le match. Pas le débit de consommation de bière des admirateurs de Gareth Bale. Les plus jeunes supporters des Bleus présents ont la tête basse, les autres sont impassibles. Giroud écope alors d’un carton jaune et les Français deviennent nerveux sur la pelouse du Stade de France. Mais c’était sans compter sur Dimitri Payet qui, à la 89e minute délivre tout le monde d’un boulet de canon magistral du pied gauche dont lui seul en a le secret. Michael, supporter Gallois nous confie qu’ "avec un tel joueur capable de débloquer des situations compliquées, la France peut gagner ce tournoi ".
 
Si vous souhaitez vivre un match de l’Euro 2016 au Central Pub, sachez que des after-match animées par le DJ Dom’s DKP vous seront proposées pour les matchs qui se disputeront à Bordeaux. A commencer samedi par le match Pays de Galles-Slovaquie, coup d’envoi dès 18h, animation prévue aux alentours de 20h.
 
 
Par Anthony RICARTE 

A lire également