Belgique – Italie au Carioca : ambiance Joga Bonito

14/06/2016
Pour vivre Belgique - Italie, Foot-Express avait pris ses quartiers au Carioca Bar, rue Saint-Sernin à Bordeaux. Ambiance do Brazil pour un match haut en couleurs. Replay !
 
Pour Philippe qui travaille au Carioca depuis 10 ans, les Diables Rouges partent favoris dans ce premier duel entre deux grosses nations du championnat d’Europe en France. « Quand tu vois que devant il y a des mecs comme Eden Hazard, De Bruyne ou encore Lukaku, il ne peut y avoir que des buts ! » nous prédit-il avant le coup d’envoi. « Ce soir, je sens le 3-1 pour la Belgique ». Pour Josh, supporter Gallois présent à Bordeaux avec un petit groupe d’amis, les Belges partent aussi avec une longueur d’avance. Juste après son tour dans une partie de fléchettes endiablée dans le sous-sol du bar, il nous annonce « un match spectaculaire avec beaucoup de buts, surtout pour la Belgique ». Jonathan lui, voit plutôt l’Italie l’emporter : « On a gagné contre eux durant les éliminatoires, ils ne me font pas peur. » Le supporter Gallois va même plus loin et pronostique un « 1-0 pour l’Italie avec un but de la tête de Chiellini ». 
 
Le 2e du classement FIFA bousculé
 
Le coup d’envoi est donné. Dans le bar, on entend des conversations galloises se mêler aux musiques d’Amérique du Sud qui donnent à l’établissement toute sa joie de vivre. La première mi-temps offre la possibilité d’admirer les différents éléments de décoration du bar tant le spectacle n’est pas au rendez-vous sur la pelouse à Lyon. Du moins jusqu’à cette 32e minute et l'ouverture du score de Giaccherini. Ce but a le mérite de faire chanter notre groupe d’amis Gallois qui entonnent le refrain de « Can’t Get My Eyes Off Of You », chanson rendue célèbre par le groupe américain Boys Town Gang. Notez que l’alcool y est peut-être pour quelque chose dans leur démonstration vocale. C’est la mi-temps, l’Italie mène, la musique du pays de Ronaldinho reprend le dessus sur le son du match diffusé sur les deux écrans du bar, et Jonathan est tout sourire.
 
Une deuxième mi-temps de feu
 
Arrivé à la mi-temps, Antonio - qui est à la tête de cet établissement où bon nombre de Brésiliens ayant évolué aux Girondins sont passés - nous donne son avis en voyant le score à l’avantage des Italiens : «L'avantage pour l'Italie ne m’étonne pas. C'est une équipe qui entame toujours très bien les grandes compétitions internationales. » Washington, qui travaille ici depuis plus de 15 ans et possède son propre restaurant est un Brésilien mais Français de cœur. Il ne s’enchante cependant pas de cette victoire italienne : « L’Italie est une équipe qui joue toujours très bien, en témoigne leurs quatre étoiles représentant leurs victoires en Coupe du Monde. Je n’ai pas envie qu’ils rejoignent le Brésil avec cinq étoiles ! » (rires). Finalement, après plusieurs actions d’un côté comme de l’autre, les Italiens enfoncent le clou avec un second but signé Pellè qui, d'une superbe reprise de volée dans le temps additionnel (90 + 2), vient définitivement enterrer les espoirs des Diables Rouges. L’Italie l’emporte 2-0 et oblige déjà la Belgique à tout donner lors de son prochain match contre l’Irlande, le 18 juin, 15h, à Bordeaux. 
 
Par Anthony RICARTE, à Bordeaux 

A lire également