David Luiz : « Un projet merveilleux »

07/08/2014
Le nouveau défenseur brésilien du PSG a répété son bonheur de rejoindre le club de la capitale pour gagner des trophées le plus vite possible.

Le président du PSG lui laisse la parole... 
Je remercie le président de m'avoir offert l'opportunité de rejoindre ce grand projet. J'ai joué pour Benfica, pour Chelsea et maintenant le PSG. J'ai envie de jouer le plus vite possible car c'est mon job, c'est ma vie.

Vous êtes ici depuis 48 heures, quelles sont vos premières impressions ? 
Je suis très heureux, c'est une ville fantastique, un club fantastique. C'est un projet merveilleux dans ma vie. Je remercie éternellement Dieu pour cette opportunité de montrer mon travail.

Comment avez-vous vécu votre premier entraînement mardi ? 
J'en ai profité comme si j'étais un enfant et que c'était la première fois. Toute cette affection, l'accueil que mes coéquipiers m'ont réservé, c'est merveilleux.

Comment avez-vous réagi aux propos de José Mourinho, votre ex entraîneur qui a dit qu'il allait davantage regretté l'homme que le joueur en parlant de vous ? 
Si un entraîneur dit que je ne vais pas lui manquer, c'est normal que Mourinho ne le dise pas car il va se contredire. Ce qui m'importe aujourd'hui ce sont les conseils de Laurent Blanc. J'étais très heureux à Chelsea, mais maintenant c'est déjà du passé. Maintenant je regarde le présent qui est en train de me sourire avec ce projet merveilleux.

Qu'attendez-vous de la Ligue 1, de ce nouveau championnat ? 
Je veux essayer de jouer de la meilleure façon possible et gagner ce titre, ce Championnat car je ne l'ai pas et que Paris veut ce trophée chaque année. Et d'autres trophées aussi.

Quel regard portez-vous sur le niveau des défenseurs brésiliens ? 
Si on ne s'était pas arrêtés en demi-finales avec le Brésil, vous ne poseriez pas la question. Nous n'avons pas joué juste deux matches dans notre carrière, nous en avons joué énormément avec Thiago, Dante. Je suis impatient de jouer le prochain match, car le terrain me manque. Chaque jour, moi je veux m'améliorer. Il y a dix ou quinze ans, tout le monde parlait de joueurs offensifs qui venaient jouer en Europe. Aujourd'hui ce sont des défenseurs qui signent dans de grands clubs. Cela montre le pouvoir des défenseurs.

Pouvez-vous nous parler de votre association avec Thaigo Silva, et savez-vous si vous n'allez jouer qu'en défense à Paris ? 
A peine avec un regard on se comprend avec Thiago. On se respecte sur le terrain et en dehors. Nous sommes de très bons amis. Nous sommes aussi très alertes quand quelques chose qui n'est pas bon se profile. Quand on joue, c'est beaucoup plus facile. Thiago et moi on donne toujours notre meilleur sur le terrain. Et on essaie de s'améliorer. Sur ma position ? Je suis ici pour le PSG. Je veux aider l'équipe, dans n'importe quelle situation. Je joue simplement au football, donc je ne choisis pas ma position sur le terrain.

Avez-vous digéré votre fin de Coupe du monde ?
Sans aucun doute. Les premiers jours ont été très difficiles. Le football est beau pour ça, car il nous donne l'opportunité de répondre rapidement. De comprendre où l'on a fait des erreurs. Je veux voir le club de plus en plus brillant dans le monde entier.

Propos recueillis par Olivier SCHWOB

 

 

 

 

 

 

 

 

A lire également