Steve Mounié : " Ce serait exceptionnel pour le Bénin d'aller à la prochaine CAN"

20/03/2017
Révélation de la Ligue 1 (13 buts), l'attaquant de Montpellier, Steve Mounié (22 ans) nous parle de son rapport au Bénin, l'équipe nationale dans laquelle il souhaite s'inscrire dans la durée.
 
 
Steve, es-tu surpris de ta saison en Ligue 1, de tes 13 buts marqués ?
 
Non pas du tout ! Moi quand je suis arrivé à Montpellier au début de cette saison (retour de prêt de Nîmes, L2) je m’étais fixé l’objectif d’être titulaire, de marquer des buts. Je m’étais fixé dès le début de saison un minimum de 10 buts, là aujourd’hui je suis à 13. Maintenant je vais essayer de faire mieux, d’améliorer cet objectif de buts. Je ne suis pas du tout surpris de la saison que j’ai faite, je suis conscient de mes qualités, je suis conscient de ce que je peux apporter à une équipe de Ligue 1. Aujourd’hui, on a la preuve que je suis capable d’évoluer en Ligue 1 et voire plus haut.
 
Parlons de la sélection du Bénin à présent (5 sélections, 1 but), avec ce déplacement en Mauritanie qui vous attend. Comment tu te situes dans cette sélection, comment as-tu été accueilli ? 
 
Avec la sélection, notre objectif c’est de nous qualifier pour la prochaine CAN 2019 (au Cameroun). Là c’est bien qu’on aie des matchs amicaux c’est ce qu'il nous fallait pour avoir une cohésion d’équipe. C’est ce qui nous manquait en sélection sur la dernière campagne, on manquait de cohésion et là, le fait d’avoir un match amical (contre la Mauritanie), ca va nous aider à connaitre les trois nouveaux joueurs qui viennent d’arriver, et nous permettre de créer des automatismes.
 
Tu parlais de Coupe d'Afrique des Nations, la prochaine c’est au Cameroun. Pour toi c’est un rêve justement de jouer avec le Bénin une phase finale ?
 
Oui bien sur, il faut savoir que le Bénin n'est pas souvent allé à la CAN. Rien que le fait d’y aller c’est déjà rentrer dans l’histoire du Bénin donc ce serait vraiment beau pour le pays, beau pour ma famille, pour tout le monde. Ce serait vraiment exceptionnel qu’on aille a la CAN et qu’on arrive à gagner un match à la CAN.
 
A court terme, t'imagines-tu comme un cadre possible pour cette équipe du Bénin ?
 
Ce ne sont pas des choses qu’on prédit ou qu’on décide comme ça. Soit ça vient naturellement, soit ça ne vient pas. Si je suis amené à être un cadre ce sera le groupe qui le décidera  et pas moi ou les journalistes.
 
Propos recueillis par Audrey EKLU, au Matmut Atlantique à Bordeaux 

A lire également