Serge Aurier : "Je n'ai pas été surpris par le Cameroun"

11/02/2017
Après la victoire à Bordeaux, le défenseur ivoirien a évoqué le match à venir contre Barcelone mais aussi le sacre du Cameroun à la CAN 2017.

Serge, Paris s'est rassuré avant le rendez-vous contre le Barça en huitièmes de finale de Ligue des Champions ?

C'était un match important. Il ne fallait pas se tromper. On devait gagner, on a fait ce qu'il fallait. Le match de Barcelone est mardi mais aujourd'hui, l'objectif c'était de gagner.

Quel est ton regard sur l'attaque barcelonaise (le trio Messi-Neymar-Suarez) ?

C'est l'une des meilleurs au monde. Forcément, ça fait peur aux défenses adverses. Mais comme je l'ai dit, ce soir il fallait gagner c'était le plus important.

Comment faut-il faire pour stopper cette attaque ?

Il faut presser plus que d'habitude. Ce sont des joueurs de classe mondiale. Il faudra avoir un autre mental pour faire face à cette armada qui est l'une des meilleures du monde.

Sur le plan comptable, Paris c'est quasi parfait en 2017. Vous allez affronter le Barça au meilleur des moments pour vous...

Je pense qu'on est bien depuis le début de l'année. Le plus important, c'est de combler les manques du début de saison. Pour l'instant, tout se passe bien. On doit continuer mais après le Barça et la Ligue 1, c'est différent. On le sait et il faut préparer ce match de la meilleure des manières.

Lucas est de plus en plus important au sein du collectif parisien...

Il joue dans de bonnes conditions. Le coach lui fait confiance. C'est un gros bosseur, il travaille beaucoup, il est récompensé depuis le début de saison et c'est mérité.

C'est un leader dans le vestiaire ?

Non mais ça commence à venir. C'est une personne timide et calme. Il va se lâcher un peu plus au fil du temps. Chacun à son rôle, plus il prendra de l'importance, et plus il prendra la parole.

Tu as été surpris par le sacre du Cameroun à la CAN 2017 ?

Non pas du tout. Je n'ai pas été surpris par le Cameroun. C'est souvent les équipes qui ne sont pas attendues qui remportent la compétition. C'était notre cas en 2015. Au vu de l'équipe qu'ils avaient, je trouve ça mérité. Certes, d'autres équipes étaient mieux armées, mais sur l'ensemble du tournoi, le Cameroun mérite de gagner.

Tu as suivi la compétition après votre élimination au premier tour ?

Non j'ai coupé. Il fallait que je passe à autre chose mais j'ai tout de même suivi la finale.

Est-ce qu'on pourra compter sur le retour des Eléphants à la CAN 2019 ?

J'espère.

Propos recueillis par Hugo JUSTE et Olivier SCHWOB au Matmut Atlantique

A lire également