Schalke 04: Belhanda, ça va mieux en jouant

22/02/2016
Cantonné au banc depuis quelques semaines, le Marocain Younes Belhanda est en train de trouver ses marques à Schalke 04, où il est prêté par le Dynamo Kiev jusqu'à la fin de la saison

Grand artisan du titre de Montpellier en 2012, Younes Belhanda était parti franchir un palier au Dynamo Kiev. Mais, après deux ans et demi en Ukraine où il avait été un peu oublié, le Marocain est revenu plus près de nous, en étant prêté en janvier à Schalke 04, actuel 6e de la Bundesliga allemande. Mais les débuts du milieu de terrain ont été un peu compliqués. En cause, le rendement de Belhanda. "Younès a montré de très bonnes choses. Mais depuis deux semaines, il a fait trop peu. Ses performances à l’entraînement ne m’ont pas poussé à miser sur lui. Voilà ce que je lui ait dit", a ainsi confié en début de mois son coach, André Breitenreiter pour justifier le choix de cantonner le joueur de 25 ans au banc.

Message reçu cinq sur cinq, visiblement. Si Belhanda a, semble-t-il, trouvé ses marques dans la Ruhr, il l'a confirmé en marquant, de la tête, l'unique but de son équipe contre le VfB Stuttgart (1-1). La semaine précédente, il avait déjà trouvé le chemin des filets à Mayence (1-2). Redevenu titulaire chez "Die Königsblauen", le Marocain est en train de donner tort (ou raison, c'est selon) à son entraîneur. "Je suis évidemment très heureux d'avoir marqué mon premier but à domicile. Je suis fou de joie! C'était génial de pouvoir célébrer avec les supporters", a confié Belhanda après la rencontre du week-end, comptant pour la 22e journée du championnat allemand. "Néanmoins, je suis quand même déçu de ne pas avoir remporté ce match. Une victoire à domicile contre le VfB aurait été tellement importante pour nous... Je pense que nous avons été la meilleure équipe avant la pause mais, malheureusement, après, on leur a laissé le contrôle du jeu. Stuttgart a travaillé dur pour égaliser. Au final, le point du nul est plutôt logique."

Cinq matches (dont trois titularisations) et deux buts plus tard, Belhanda est en train de prouver qu'il ne s'est pas endormi sur ses lauriers au Dynamo. Avec une douzaine de buts et autant de passes décisives du côté de Kiev, il a démontré qu'il était resté ce joueur créatif, capable d'apporter le danger. Il a d'ailleurs ajouté un championnat et deux Coupes d'Ukraine à son palmarès. Revenu dans la vieille Europe, le natif d'Avignon arrive pour remplacer Kevin-Prince Boateng, le turbulent Ghanéen qui a vu son contrat être résilié au coeur de l'hiver. Installé au poste de relayeur gauche dans le 4-3-3 mis en place par Schalke, aux côtés des internationaux allemands Max Meyer, Johannes Geis, Leon Goretzka ou Sidney Sam, le Lion de l'Atlas a surtout pour objectif d'alimenter en ballons des joueurs du calibre de Klaas-Jan Huntelaar, Eric Maxim Choupo-Moting ou Leroy Sané. Et de marquer des buts donc.

par Ali MAKHAN

A lire également