PSG: Serge Aurier, déjà intouchable?

10/08/2015
En l'espace de quelques semaines, au terme d'une préparation remarquée, Serge Aurier s'est imposé au poste de latéral droit. Le PSG ne s'en plaindra pas.

Sa préparation estival a été plus que convaincante. Son début de saison commence sous les mêmes auspices. Déjà buteur puis homme du match lors du Trophée des champions face à Lyon (2-0), Serge Aurier (photo © twitter @Serge_aurier) a enchaîné, contre Lille (1-0), par une performance de haut vol. Très incisif, le latéral ivoirien souvent trouvé des espaces dans le dos de la défense du LOSC. Au point qu'Aurier, qui peut jouer à droite comme à droite, est en train d'envoyer Lucas Digne à Rome et Gregroy Van der Wiel... de l'autre côté de la défense parisienne. Les pistes menant à Raphaël Guerreiro (Lorient), Layvin Kurzawa (Monaco), Faouzi Ghoulam (Naples) ou Benoît Trémoulinas (FC Séville) ont également pris du plomb dans l'aile au vu du niveau de performance du défenseur de 22 ans.

En l'espace de quelques semaines, après une première saison moyenne (14 matches en Ligue 1), Serge Aurier s'affiche donc comme le grand gagnant de l'été du PSG en s'imposant comme titulaire au poste de latéral droit. Pas mal pour un joueur qui assistait à la finale de la Coupe de France, la saison dernière, depuis le banc de touche. A l'heure actuelle, l'ancien Toulousain marche sur l'eau. "J'ai réalisé une très bonne préparation physique, et mon travail est en train de payer", sourit-il dans les colonnes du Parisien. Son conflit avec la FIF, lorsqu'il a refusé de jouer avec la sélection de Côte d'Ivoire en juin, lui aura finalement servi. Le joueur de 22 ans voulait se concentrer sur son club: le voilà avec un train d'avance sur ses concurrents directs.

Blanc déjà fan

"Physiquement, je me sens bien mieux", assurait-il même après la victoire face à Lille, la première pour le PSG lors de la 1e journée depuis 5 ans. "J’ai fait une grosse préparation. Je veux prendre match après match, ne pas me faire de film. Tout se passe bien pour l’instant, j’en suis heureux. Il ne faut pas s’enflammer, cela ne fait que deux matches. Mais tant que je peux jouer, ça sera avec plaisir."

"L'exemple de Serge montre à tout le monde que, lorsqu'on se donne les moyens de réussir, beaucoup de choses deviennent possibles", glisse ainsi Laurent Blanc, son entraîneur chez les champions de France. Mais l'intéressé, lui, refuse de tirer la couverture à lui, préférant la jouer modeste. Le principal intéressé préfère la jouer modeste. "Le fait que la base de notre collectif se connaisse parfaitement bien depuis maintenant plus de trois ans facilite beaucoup de choses, y compris pour moi", assure-t-il. "L'objectif maintenant, c'est de réaliser un meilleur début de championnat que la saison passée." Pour Aurier, ça semble déjà pas mal parti.

par Ali MAKHAN

A lire également