OM: il a ri, Clinton

26/09/2016
Auteur de son premier but sous le maillot marseillais, ce week-end face à Nantes (2-1), le Camerounais Clinton Njie est en train de redonner des couleurs à une équipe de l'OM longtemps moribonde.

A son arrivée à Marseille, il l'avait promis: Clinton Njie allait apporter sa vitesse et sa percussion pour dynamiter une équipe de l'OM pas vraiment à la fête. La démonstration, si besoin était, a eu lieu ce dimanche au stade Vélodrome, "un stade unique en France, avec des supporters prêts à aller jusqu'au bout pour l'équipe" selon l'intéressé himself. Face à Nantes, le Camerounais aura été un véritable poison pour les défenseurs des Canaris. Autour de Bafétimbi Gomis, Njie a fait parler ses qualités avec un joli but, bien lancé en profondeur par Gomis (22e). Un hors-jeu douteux l'a même privé d'un doublé quelques minutes plus tard.

Mais l'ancien Lyonnais ne compte pas tergiverser. "Ce premier but au Vélodrome fait plaisir, c'est important pour les attaquants de marquer. Si les attaquants marquent, c'est bien pour l'équipe. Maintenant, il faut continuer sur cette lancée", avouait-il après la rencontre. "Je me sens mieux dans cette équipe.  On essaie de travailler les combinaisons aux entraînements. Tout le monde s'est bien battu, ça va forcément nous aider pour l'avenir." Un premier but sous les couleurs olympiennes qui vient s'ajouter à sa jolie passe décisive pour... Bafétimbi Gomis, face à Rennes, la semaine dernière. Pas mal pour un joueur de 23 ans qui a passé l'été à attendre le feu vert de Tottenham pour son transfert vers Marseille.

Bedimo n'est "pas surpris"

Très présent tout au long de la rencontre, jusqu'à son remplacement par Bouna Sarr (70e), Njie a pesé sur l'adversaire breton par son activité. De quoi lui valoir les louanges de son compatriote et coéquipier Henri Bedimo. "Je ne suis pas surpris. Il n'est pas encore à 100%, pas encore en pleine forme. L'enchaînement des matches lui fera du bien. On attend beaucoup de lui parce qu'on sait ses qualités. Mais s'il continue ainsi à se mettre au service du groupe, on fera de bons résultats", a soufflé le défenseur camerounais après la jolie performance de l'ailier supersonique.

Visiblement, la maison blanche phocéenne ne s'est pas trompée en allant chercher en Angleterre le Camerounais. La complicité de Njie avec Gomis fonctionne déjà à plein: les deux joueurs sont complémentaires et le club phocéen a retrouvé des couleurs dans le 4-4-2 mis en place par Franck Passi. "Ca me pose pas de problème, si le coach me met sur un côté, je joue. L'essentiel, c'est d'être sur terrain et joue devant. Aujourd'hui, j'était derrière Bafé, ça a bien marché, on espère contiuner comme ça. Moi, j'essaie juste de donner le maximum." Avec une Panthère rugissante et un Lion Indomptable devant, l'OM peut voir venir.

par Ali MAKHAN

A lire également