LOSC: Sofiane Boufal veut "revenir plus fort"

09/05/2016
Touché au genou, le Lillois Sofiane Boufal a été élu meilleur joueur africain de Ligue 1. Mais le Marocain ne compte pas s'en tenir là.

Onze buts, cinq passes décisives. Sofiane Boufal aura été l'un des artisans de la saison du LOSC, actuel 6e du championnat de France et pas loin d'une nouvelle qualification européenne. Et ce malgré un début de saison plus que mitigé, qui a coûté sa place à Hervé Renard. Car, au coeur du naufrage, le milieu de terrain marocain aura été un des seuls à surnager. Un des rares à porter le club nordiste sur ses épaules. Pas étonant donc, si le joueur de 22 ans a été désigné meilleur africain de Ligue 1 par nos confrères de RFI et France 24.

Mais l'intéressé, qui n'est professionnel que depuis trois ans, refuse de s'enflammer. "Il n'y a qu'un an et demi que je joue en Ligue 1. Je considère que je suis au début de ma carrière et je dois progresser pour remplir mes objectifs. J’ai eu la chance d’inscrire trois buts contre Ajaccio en Ligue 1 (le 16 avril, NDLR) et ça me fait plaisir d’avoir terminé ainsi", a expliqué celui qui a vu sa saison écourtée par une blessure au ménisque.  "Il va falloir que je m’occupe de mon genou et ensuite je reviendrai encore plus fort. Ce sera un été de rééducation mais je suis jeune et je prendrai des vacances plus tard."

Nouveau Lion de l'Atlas

Troisième Lillois (après Gervinho 2010, 2011 et Vincent Enyeama 2014) et troisième Marocain (après Marouane Chamakh 2009 et Younès Belhanda 2012) honoré du prix Marc-Vivien Foé, Boufal a largement conquis les suffrages des votants, terminant loin devant le milieu de terrain sénégalais Cheikh Ndoye (SCO Angers) et le milieu de terrain algérien Rachid Ghezzal (Olympique Lyonnais). Il succède à l'ancien attaquant ghanéen de l'OM, André Ayew, parti depuis à Swansea. "C’est pour moi un honneur de recevoir ce trophée. Cela récompense tout le travail effectué cette année et je voudrais remercier tous ceux qui ont voté pour moi. Et j’espère surtout que ce n’est que le début", a-t-il soufflé.

Ce titre vient récompenser une belle saison pour Boufal, qui l'a vu devenir international marocain cette année. "Je suis très attaché au Maroc car c’est le pays de mes parents. Dès que j’ai l’occasion d’y aller, j’y vais. Tout comme la France, c’est un pays qui compte beaucoup pour moi", a-t-il confié. "Quand j’étais plus jeune, j’allais souvent à Meknès. Maintenant, j’essaye de découvrir d’autres villes au Maroc. J’ai eu la chance de disputer mon premier match international au Maroc et l’accueil a été incroyable (en mars, face au Cap Vert). Ce fut un très grand plaisir. Il y avait une telle ferveur que je ne regrette pas du tout mon choix."

 

PRIX MARC-VIVIEN FOE 2016

Résultats du vote
1. Sofiane BOUFAL (Maroc/LOSC Lille) : 189 points
2.Cheikh NDOYE (Sénégal/SCO Angers) : 108 points
3. Rachid GHEZZAL (Algérie/Olympique lyonnais) : 81 points
4. Vincent ENYEAMA (Nigeria/LOSC Lille): 71 points
5. Serge AURIER (Côte d’Ivoire/Paris Saint-Germain) : 61 points
6. Benjamin MOUKANDJO (Cameroun/FC Lorient) : 20 points
7. Moustapha SALL (Sénégal/AS Saint-Etienne) : 8 points
8. Cheick DIABATE (Mali/Girondins de Bordeaux) : 6 points
9. Abdul Majeed WARIS (Ghana/FC Lorient) : 5 points
10. Floyd AYITÉ (Togo/SC Bastia) : 1 point
11. Ryad BOUDEBOUZ (Algérie/Montpellier HSC) : 0 point

PRIX MARC-VIVIEN FOE: LE PALMARES

2009: Marouane Chamakh (Bordeaux/Maroc)
2010: Gervinho (Lille/Côte d'Ivoire)
2011: Gervinho (Lille/Côte d'Ivoire)
2012: Younès Belhanda (Montpellier/Maroc)
2013: Pierre-Emerick Aubameyang (Saint-Etienne/Gabon)
2014: Vincent Enyeama (Lille/Nigeria)
2015: André Ayew (Marseille/Ghana)
2016: Sofiane Boufal (Lille/Maroc)

par Ali MAKHAN

A lire également