Girondins: François Kamano, le détonateur

20/02/2017
Un but, une passe décisive. François Kamano aura été l'un des grands artisans de la victoire bordelaise face à Guingamp (3-0). Au point de pousser Ménez sur le banc?

En débarquant, cet été, au Bordeaux, François Kamano avait promis dix buts. Un objectif honorable pour un gamin de 20 ans, arrivé pour jouer les utilités derrière Jérémy Ménez, international passé par l'AC Milan, le PSG, Monaco ou l'AS Roma. Son compteur-buts affiche déjà huit réalisations toutes compétitions confondues, dont six en Ligue 1. Pas mal pour celui qui a découvert l'Europe il y a moins de trois ans. Mais pas question pour l'intéressé de s'enflammer.

"Je commence à confirmer. Moi, je respecte toujours le choix du coach, je reste toujours humble et à l'écoute du coach et des anciens donc mon statut... Aujourd'hui c'est le groupe qui est important. Si le coach juge nécessaire que je commence sur le banc voilà, je serai là quand on me donnera la chance de rentrer en cours de match et d'apporter la différence", expliquait-il d'ailleurs après la victoire de Bastia (3-0), où le natif de Conakry s'est signalé d'un but et d'une passe décisive. Suffisant pour lui valoir un 8/10 et une place dans l'équipe-type de la 26e journée du quotidien L'Equipe. Suffisant également pour lui offrir des lauriers tressés par Jocely Gourvennec. "Il arrive à faire à Bordeaux ce qu'il faisait à Bastia, avec de la confiance", a ainsi assuré le technicien bordelais. "C'est intéressant même s'il a une marge de progression."

Quand Kamano joue, tout va

Face à Guingamp Kamano a livré une prestation XXL. Ses dribbles, sa vitesse, ses percussions... ont posé énormément de problèmes aux Bretons. Au point de provoquer l'expulsion de son adversaire direct, Jonathan Martins-Pereira (59). Insaissible face au Sporting, le Guinéen est en train de se faire une place au soleil du côté du Haillan. Et la statisque est parlante: Bordeaux n'a jamais perdu quand Kamano est titulaire en championnat (six victoires, trois nuls). Et le voilà désormais meilleur buteur du club au scapulaire, devant Diego Rolan (5 buts) et le duo Gaëtan Laborde-Malcolm (4 chacun). De quoi parler de "match déclic" pour le jeune international (15 sélections). "J'essaie de franchier des paliers par rapport à Bastia", a-t-il confié après son match. "Je suis exigeant avec moi-même mais je ne mets pas de pression. (...) Je commence à prendre confiance en moi et mes coéquipiers aussi ont confiance en moi. Ils me donnent davantage le ballon et ça me fait vraiment du ien. Il y a de la concurrence et ça me fait vraiment du bien. Il y a de la concurrence, il fallait que j'assume."

Il n'en fallait pas plus pour ce fan d'Angel Di Maria et Cristiano Ronaldo pour faire trembler les défenses de Ligue 1 en annonçant dans les colonnes de L'Equipe: "J'ai tout pour exploser!".

par Ali MAKHAN

A lire également