EXCLU John Boye : "Seul Dieu sait ce qui va se passer au Brésil pour le Ghana"

09/06/2014
John Boye, l'ex-défenseur du Stade Rennais évoque pour Foot-Express.com les ambitions du Ghana à la Coupe du monde au Brésil. Entretien.

 
John, la Coupe du monde, c'est presque demain pour le Ghana...Quel regard portes-tu sur votre groupe ?
 
 
C'est un groupe très difficile pour nous, avec le Portugal, l'Allemagne, les Etats-Unis. Seul Dieu ce qui va se passer au Brésil pour le Ghana, mais toutes les équipes africaines ont hérité d'un tirage difficile, donc on ne se plaint pas. On espère évidemment le meilleur pour cette compétition.
 
 
Que peux-tu nous dire de Kwesi Appiah, votre coach en équipe nationale ?
 
 
On est avec lui, le feeling est bon, son message est entendu par les joueurs. Il nous comprend, on le comprend, donc ça roule. Tout est ok, on donne le meilleur pour lui, pour l'équipe, pour le pays.
 
 
Disputer une Coupe du monde pour son pays, c'est très excitant, non ?
 
 
Oui c'est très excitant surtout lorsqu'il s'agit d'une première, ce qui est mon cas. C'est ma première Coupe du monde. Je dois donner le meilleur de moi-même. Je rêve de jouer chaque match, et ensuite comme chaque joueur j'ai des rêves : celui aussi de jouer la Ligue des champions prochainement en club. Mais avant j'ai cette opportunité qui m'est offerte de jouer pour le Ghana une grande compétition. Donc je dois travailler dur et fort pour les Black Stars.
 
 
Quels sont à tes yeux les atouts du Ghana : sa défense, son milieu, son attaque ?
 
 
Nous avons un gros milieu de terrain avec Essien, Muntari, Badu.. Et de très bons attaquants, buteurs, comme Asamoah, Boateng, Ayew. Ce sont de beaux atouts. Si tu as un milieu de talent et de bons attaquants, tu peux « voyager » et espérer des choses.
 
 
Quel est le boss de votre équipe ?
 
Chaque joueur est son propre boss dans l'équipe nationale (rire). Après notre capitaine (Asamoah Gyan), c'est lui le boss, c'est notre leader pour le coach, c'est lui qui est son relais sur le terrain. Et tout le monde respecte ça et est derrière lui.
 
Quelques mots pour finir sur les frères Ayew. André et Jordan...
 
 
André je le connais bien, de la Ligue 1 (sourire) et de la sélection. On joue ensemble depuis un moment. C'est un très bon mec. Et son petit frère Jordan est bon aussi (sourire).
 
 
Quel est l'objectif du Ghana au Brésil ?
 
De ne pas avoir de regrets, de jouer notre chance à fond et de réussir un bon tournoi. Pour cela il faut réussir notre premier match. Si on réussit et que l'on gagne notre premier match, on peut espérer des choses ensuite. Cela va conditionner notre tournoi.
 
 
Propos recueillis par Olivier SCHWOB 
 
 
Les 23 Ghanéens pour la Coupe du monde 2014 :
 
Gardiens : Fatau Dauda (Orlando Pirates, AFS), Adam Kwarasey (Stromsgodset, NOR), Stephen Adams (Aduana Stars, NIG)
 
Défenseurs : Samuel Inkoom (Platanias, GRE), Daniel Opare (Standard Liège, BEL), Harrison Afful (Espérance de Tunis, TUN), John Boye (Rennes, FRA), Jonathan Mensah (Evian TGFC, FRA), Rashid Sumaila (Mamelodi Sundowns, AFS)
 
Milieux : Michael Essien (Milan AC, ITA), Sulley Muntari (Milan AC, ITA), Mohammed Rabiu (Kuban Krasnodar, RUS), Kwadwo Asamoah (Juventus Turin, ITA), Emmanuel Agyemang-Badu (Udinese, ITA), Afriyie Acquah (Parme, ITA), Christian Atsu (Vitesse Arnhem, P-B), Albert Adomah (Middlesbrough, ANG), Andre Ayew (Marseille, FRA), Mubarak Wakaso (Rubin Kazan, RUS)
 
Attaquants : Asamoah Gyan (Al-Ain, EAU), Kevin-Prince Boateng (Schalke 04, ALL), Abdul Majeed Waris (Valenciennes, FRA), Jordan Ayew (Sochaux, FRA)

 

A lire également