Bordeaux: le week-end des Africains

07/09/2015
Partis en sélection, Thomas Touré, André Biyogo Poko, Henri Saivet et Abdou Traoré, les Africains girondins ont vécu un week-end mi-figue mi-raisin.

 

Thomas Touré (Côte d'Ivoire) : après un long mic-mac avec la FIF, Thomas Touré a finalement accepté l'appel des Eléphants. L'attaquant bordelais avait promis de rejoindre la sélection ivoirienne quand il serait prêt. MIchel Dussuyer, le nouveau sélectionneur de la Selefanto, n'était visiblement pas d'accord. Touré est resté cantonné au banc. Il faut dire que le Girondin doit faire face à une sacrée concurrence devant: Gervinho, Seydou Doumbia et Salomon Kalou ont débuté alors que Wilfried Bony et Max-Alain Gradel, initialement convoqués ont dû déclarer forfait. Thomas Touré, lui, a été victime d'un problème musculaire à l'entraînement avec le déplacement à Port Harcourt pour y défier la Sierra Leone (0-0). Si Adama Traoré et Jean-Michel Seri ont connu leurs premières sélections, Thomas Touré devra encore attendre.

Abdou Traoré (Mali) : les Aigles sont rentrés du Bénin avec un match nul méritoire (1-1). A nouveau titulaire, le milieu de terrain a apporté sa pierre à l'édifice par son activité. Il n'a certes pas marqué, laissant cet honneur à Abdoulaye Diaby, le buteur du Club Bruges. Un résultat mi-figue mi-raisin qui permet tout de même aux hommes d'Alain Giresse de conserver la tête du groupe C.

André Biyogo Poko (Gabon) : déjà qualifié en tant que pays hôte de la Coupe d'Afrique des Nations 2017, le Gabon doit se contenter de matches amicaux. Reversées dans le groupe I avec la Côte d'Ivoire, le Soudan et la Sierra Leone, les Panthères jouent en même temps que le reste du continent mais leurs résultats ne sont pas pris en compte pour les qualifications. Dommage pour les hommes de Jorge Costa, qui ont atomisé le Soudan (4-0). André Biyogo Poko a bien débuté la rencontre en tant que titulaire mais il n'a tenu que 70 minutes avant de récolter un carton rouge pour une vilaine faute. Retour aux vestiaires prématuré et semaine terminée pour le petit milieu de terrain, qui ne devrait pas être aligné face à la Zambie.

Henri Saivet (Sénégal) : en grande forme avant la trêve internationale, Henri Saivet a conservé son bon niveau avec le Sénégal. Le Bordelais n'a pas marqué mais il s'est montré décisif puisque c'est lui qui a tiré le corner amenant l'ouverture du score de Cheikou Kouayté, face à la Namibie (2-0). Sadio Mané a complété la victoire avant que Saivet ne cède sa place à Diafro Sakho (71e). Le joueur de 24 ans aura même pu marquer en première période si sa frappe de l'extérieur de la surface avait été plus appuyée. Peu importe, les Lions sénégalais sont bien installés en tête du groupe K, devant le Niger et le Burundi tandis que les vaincus du jour, la Namibie, restent en queue de peloton.

par Ali MAKHAN

 

A lire également