André Poko : "Mon premier carton rouge avec le Gabon"

14/09/2015
Encore très présent dans les duels et les efforts face au PSG, André Poko savoure à l’idée de défier Liverpool au nouveau stade et revient sur son expulsion avec le Gabon.
 
André, revenons tout d’abord sur votre performance réalisée au Parc des Princes. ..
 
C’est un très bon point que l’on a pris au Parc. On l’a mérité, on a joué avec le cœur et avec nos armes. On a déjoué les pronostics, ceux qui nous donnaient perdants. Tout se passe sur le terrain, rien n’est dit avant la fin d’un match.
 
Au Parc, on a vu un soldat Poko (son surnom) bien en jambes, être capable d’harceler, de presser haut, de porter le danger…
 
C’est mon rôle, c’est ce que j’aime bien faire. Quand je me retrouve dans l’entrejeu, j’aime aller chercher les ballons, je n’aime pas me faire malmener. Je pense que j’ai su bien le faire face à Paris.
 
Dans ce résultat nul du Parc, il y a eu les boulettes de Trapp et Carrasso, qu’avez-vous dit à Cédric dans le vestiaire à la mi-temps après son erreur sur le but de Cavani ?
 
On l’a encouragé. C’est quelqu’un qui a toujours été là pour l’équipe. On sait que les boulettes ce n’est pas une habitude chez lui. Il a toujours fait de bonnes choses pour l’équipe. Ce sont des faits de match, ça peut arriver à n’importe qui.
 
A ce propos, lors du dernier match avec la sélection du Gabon, tu t’es fait expulser. Tu peux nous en dire plus ?
 
C’est mon premier carton rouge en sélection. Sur une action, j’ai pris un coup. Je me suis un peu laissé aller dans ma réaction, je me suis un peu emballé. Je n’ai pas accepté les gestes de provocation de mon adversaire, je l’ai poussé et me suis fait expulser.
 
Un mot sur la nouvelle recrue brésilienne de Bordeaux, le défenseur Pablo. Que penses-tu de son premier match ?
 
Félicitations à lui ! Il a signé un gros match, c’est très encourageant. Pour une première il a montré ses qualités et que c’est un grand joueur. Il manifeste du courage, de l’envie, de la détermination. On est contents de jouer à ses côtés. Il va nous apporter sa solidité. 
 
Ce jeudi, Bordeaux a rendez-vous avec un grand d’Europe, Liverpool, ça t’inspire quoi ?
 
Après avoir joué Paris, on est contents d’enchaîner des matches aussi excitants. Liverpool c’est du même calibre que Paris. C’est un vrai plaisir que de les jouer en Europa Ligue. Ce n’est plus le même Liverpool qu’il y a dix ans. On est capables de faire un bon résultat.
 
 
Propos recueillis par Olivier SCHWOB suivre @olivierschwob 
 
crédit photo : @StephanieQuebre
 
 
 

A lire également